dimanche 5 juillet 2015

Je suis végétarienne.

 






Aujourd'hui, j'ai choisi d'aborder un sujet qui me tient à cœur et qui est une vraie philosophie de vie. Je vous explique tout.

Pourquoi suis-je devenue végétarienne? 


Chacun sa manière de voir les choses, je ne juge pas les personnes qui consomment de la viande, je donne simplement ici ma vision des choses. J'ai arrêté d'en manger depuis plusieurs mois, pour différentes raisons. C'est parti!  

Tout d'abord, par respect pour la nature et les animaux. J'estime qu'un animal (quel qu'il soit), au même titre qu'un humain, est un être vivant, capable de ressentir les choses. Dès lors, je ne conçois pas le fait qu'il soit maltraité, élevé -souvent dans des conditions plus que précaires, merci l'élevage intensif- en vue de finir dans une assiette. Eh oui, ouvrez les yeux : la pauvre bête que vous vous apprêtez à dévorer a passé, dans la plupart des cas, une petite vie minable sans accès à l'extérieur, avec pour seul but d'offrir le meilleur rendement aux éleveurs, avant de finir abattue froidement.

Ouch...












Ensuite, d'un point de vue écologique, la surconsommation de viande telle qu'elle est vécue dans nos pays occidentaux a un fort impact négatif sur l'environnement. Je pense que c'est quelque chose dont les gens n'ont pas vraiment conscience (ou préfèrent ignorer, au choix). L'élevage produit, par exemple, davantage de gaz à effet de serre que les transports et joue un rôle important dans la déforestation. Et je ne vous parle pas de la quantité d'eau utilisée pour cette activité.

Et après?


En toute connaissance de cause, j'ai donc préféré arrêter de consommer de la viande. Depuis, j'ai découvert une toute autre manière de construire les menus, mais aussi des tonnes de nouveaux aliments excellents au niveau du goût tout comme au niveau nutritif.

La viande est avant tout réputée pour être une source de protéines. On pourrait donc craindre de souffrir d'une carence en protéines en supprimant/limitant sa consommation de viande. A cela je réponds, tout simplement : actuellement, on consomme plus de deux fois la quantité de protéines nécessaire! Autrement dit, on a de la marge.

Voici les principaux aliments qui peuvent m'apporter un max de protéines, sans consommer de viande :

Le tofu : probablement le plus connu. Il est riche en protéines (8 à 15 g de protéines pour 100 g) et en acides gras essentiels. Ce qui est génial, c'est qu'on le trouve sous toutes ses formes : en petits dés à poêler, en "bloc" à découper, à différents goûts (olives, mangue, curry...) Bref, vous trouverez forcément votre bonheur!

Le seïtan : c'est un dérivé du blé. C'est probablement le produit qui ressemble le plus à la viande au niveau du goût comme au niveau de la texture ou du visuel. C'est donc sans doute l'aliment par lequel on peut se lancer le plus facilement dans une alimentation sans viande.

Les céréales et légumineuses : le quinoa, l'avoine, le blé, les lentilles, les pois... ont une teneur élevée en protéines. Ils permettent de composer des menus très variés tout en offrant à notre corps les éléments dont il a besoin.

Il est aussi bon de savoir qu'il existe de plus en plus de "substituts de viande" (qui ont la même apparence que la viande mais n'en contiennent pas), même en grande surface et qui permettent de se lancer petit à petit.












Bref, on n'hésite pas à sortir de ses habitudes, à déconstruire le schéma traditionnel de l'assiette, qui s'articule en général autour d'un morceau de viande.

On crée de bons petits plats originaux en laissant la part belle aux légumes et aliments riches en protéines. Comme tout changement, cela peut sembler difficile au départ et parfois, on essuie les critiques de personnes qui ne comprennent pas. Mais ça vaut vraiment la peine de se lancer et d'être en harmonie avec ses convictions!


On peut tout à fait manger sainement & se sentir bien dans son corps SANS enrichir l'industrie de la viande. Pensez-y. 

Bon appétit!

 

6 commentaires:

  1. Je suis également végétarienne depuis janvier et je ne me suis jamais sentie aussi bien !
    Je le suis devenue pour les raisons que tu cites et aussi parce que depuis toute petite, la viande m'a toujours dégoûtée :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour! Merci pour ton commentaire.:-) C'est exactement pareil pour moi, quand j'étais petite, je passais des heures à table, il fallait bien tout pour me faire avaler la viande.. C'est le bonheur maintenant de pouvoir vivre en accord avec mes convictions! :-)

      Supprimer
  2. Je suis aussi végétarienne depuis bientôt six mois. D'abord pour des raisons écologiques, ensuite de santé, enfin morales - je ne partage pas la vision anti-spéciste de certains végétariens, pour moi l'homme reste "au-dessus" de l'animal, mais à partir du moment où il est facilement possible de survivre en parfaite santé sans faire souffrir un être sensible, je préfère éviter d'infliger cette souffrance. Comme toi, j'ai découvert une toute nouvelle cuisine, j'aimais déjà beaucoup les légumes, céréales, légumineuses, mais quand on cesse de les considérer comme un simple accompagnement, c'est tout un nouveau monde culinaire qui s'offre à nous ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire! :-) C'est certain, ça m'a permis de voir la cuisine de façon totalement différente... et bien meilleure! Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la cuisine végétarienne est loin d'être ennuyeuse. :-)

      Supprimer
  3. Voîlà plus de 6 ans que j'ai arrêté la viande. Je mange du poissons et des oeufs pour le moment mais je songe egalement à arrêter. C'est fou je trouve que dans cette société, il faille toujours se justifier de nos choix, ça sidère les gens qu'on ne mange pas de viande et on est toujours obliger d'expliquer pourquoi et comment ... Je ne sais pas si toi aussi tu le perçois mais moi j'ai quand même l'impression qu'on est à part dans la société quand on est végé. C'est dur dans les resto, c'est dur dans les fast food, c'est dur dans les dîners en famille entre amis ...

    Passe une belle soirée

    Bisous

    Clémence du blog perledujour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir! Merci beaucoup pour ton commentaire. Je suis bien de ton avis, j'ai déjà connu des situations assez embarrassantes en raison de ce choix (ex. : on m'invite au resto... dans un grill! Inutile de dire que je n'ai quasi rien mangé ce soir-là et que je n'étais pas de super bonne humeur). Et des petites plaisanteries bien lourdes, aussi... Heureusement, mon compagnon et ma famille respectent mes idées ; je ne leur impose pas ma façon de penser, ils ne m'imposent pas la leur. :-) Je pense que c'est le principal.

      Belle soirée à toi!

      Supprimer