mercredi 19 août 2015

Fond de teint bio presque parfait

Bonjour tout le monde!

J'espère que tout va bien, que le soleil brille, et que cette seconde moitié du mois d'août ne vous plonge pas déjà dans une sorte de nostalgie post-vacances (le "Summertime Sadness" de Lana, en somme).

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un fond de teint qui est, d'après moi, ce qui se fait de mieux dans le genre! J'ai déjà testé pas mal de produits (c'est rien de le dire), j'en ai adoré certains, mais celui-ci les surpasse tous, et de loin. Il s'agit du Gel Bonne Mine Velours Matifiant de la marque Couleur Caramel. Je l'ai choisi dans sa teinte la plus claire (sable chaud... rien que le nom vend du rêve).






















Ses atouts


Sa texture

Il s'agit d'un gel. Il en faut très, très peu! Il est très facile à appliquer (au doigt, laissez tomber l'idée du pinceau avec celui-ci). Il laisse la peau d'une douceur incroyable, il lui donne un "toucher velours". 
Texture gel pour peau de velours














Il est tellement léger qu'on a l'impression de ne rien porter!

Son pouvoir "matifiant"

Enfin un fond de teint qui matifie durablement la peau! Plus de brillance malvenue, plus de retouches à faire en milieu de journée, enfin tranquilles. Je pense qu'on pourrait même l'appliquer sans poudrer, c'est dire.

Sa durée de vie

Il faut très peu de produit et il n'y a pas de perte vu la texture gel assez épaisse. On en a pour son argent.

Sa couvrance 

Je n'ai pas une "peau parfaite" ; c'est bien dommage, mais c'est comme ça. Quand j'achète un fond de teint, je prête donc une attention toute particulière à sa couvrance. Le gel de Couleur Caramel est tout à fait suffisant pour estomper les petites rougeurs, tout en donnant bonne mine. Promesse tenue, donc.

Il est bio

Cela signifie qu'il ne contient pas de substances nocives pour notre santé ou celle de l'environnement, et qu'il n'est pas testé sur les animaux. Et ça, c'est déjà une bonne nouvelle en soi!


Son point négatif


Son prix

Eh oui ma petite dame, ce fond de teint est un investissement (il faut compter +- 27 EUR). Mais comme je le disais précédemment, on en a pour son argent. Malgré cette ombre au tableau, je commanderai à nouveau ce produit sans hésitation!


Avez-vous déjà eu l'occasion de tester cette marque? 

  

Je vous souhaite une belle journée,

N'oubliez pas de profiter de la vie.

A bientôt!



mardi 4 août 2015

Fin de contrat : les 10 commentaires de trop

Bonjour tout le monde,

J'espère que ça roule pour vous!

Aujourd'hui, un article sur le monde professionnel et ses indélicatesses qui donnent parfois envie de sortir les griffes!

Grrrrr!













J'ai beau avoir fait des études, les avoir même plutôt bien réussies, je fais partie de ces personnes qui vont d'intérim en CDD. Souvent, c'est très frustrant. J'aimerais pouvoir faire des projets sur le long terme, mais sans savoir à quel endroit je bosserai le mois suivant, c'est compliqué. Malgré tout, il faut rester optimiste et ne pas perdre son sens de l'humour.

Quand les collègues s'en mêlent pour couronner le tout, ça complique les choses. J'ai décidé de vous lister tous les petits commentaires indélicats que j'ai déjà entendus en arrivant en fin de contrat, au cours de ma toute petite carrière professionnelle, simplement parce qu'avec le recul, ils me font plutôt rire. J'espère qu'il en sera de même pour vous! Liste non exhaustive.

Number One
"Bon, dès qu'elle termine son contrat, on réorganise tout."
Heu, je suis toujours là... et j'entends ce que vous dites!

Number Two
"Tu peux le former? Dans quelques jours, tu t'en vas, il te remplacera."
Effectivement. C'est toujours un plaisir pour moi qu'on prenne le temps de me rappeler ET mon départ, ET le fait que je suis remplaçable. 

Number Three
"Qu'est-ce que tu vas faire après?"
Élever des chèvres en Afrique? Vendre des Scoubidous? Mon choix n'est pas encore définitif.

Number Four
"Comment ça, tu ne sais pas?"
Comme je te le dis. Bizarrement, les gens ne se bousculent pas à ma porte pour me faire des propositions. Laisse-moi le temps d'envoyer des CV... Les patrons ne se presseront peut-être pas plus après, mais au moins, j'aurai l'impression d'avoir tenté le coup.

Number Five
"Ma pauvre, ça doit être vraiment difficile d'enchaîner les jobs..."
Tu n'as pas idée. Réellement : tu as toujours fait le même job, tu n'as pas idée.

Number Six
"En même temps, quand je vois l'ambiance ici, si je pouvais partir, je le ferais aussi."
Mais vas-y, n'hésite pas : ça fera une place de plus pour un jeune motivé comme moi.

Number Seven
"C'est quand que tu pars, déjà?"
Oui, demande-le-moi encore une fois, j'adore penser à ce moment où je n'aurai plus aucun statut.

Number Eight
"Au moins, tu vas pouvoir profiter un peu, alors que moi..."
Tu as bien raison. Le chômage est propice aux réjouissances en tous genres! Fiesta!

Number Nine
"Alors, entre les deux, quelle est la date qui t'arrange le mieux pour le dîner avec les collègues?"
Que ce soit l'une ou l'autre, je ne travaillerai plus avec vous. J'avais choisi d'esquiver la question, mais merci d'insister. 

Number Ten
"Si on pouvait te garder plus longtemps, on le ferait!" et autres : "Vous êtes tellement mieux que celle que vous remplacez, on aimerait que ce soit toujours vous!"
J'aime quand on remue le couteau. On ne le fait jamais assez!

Voilà quelques commentaires que j'ai relevés. Je pense que ce sont des petites maladresses (j'ai la chance d'être tombée sur des collègues très sympa, le plus souvent), mais il y a de quoi rire quand même! Si vous en avez d'autres à ajouter, ne vous en privez pas : ça libère!

Libérée, Délivrée!


"Je travaille à être heureux: c'est le plus beau des métiers."

[ Robert Lassus ]