jeudi 28 janvier 2016

Se déconnecter pour mieux reconnecter?

Bonjour tout le monde,

J'espère que vous allez bien et que votre mois de janvier plein de bonnes résolutions (ou pas, et ce n'est pas plus mal) s'est bien déroulé.

En parlant de "bonnes résolutions", j'ai personnellement choisi de procéder à une petite détox' digitale.










Il ne s'agit pas de tout débrancher et de partir vivre dans une grotte, je vous rassure, mais simplement de passer moins de temps à errer sur internet (sur les réseaux sociaux, principalement) et plus de temps auprès des personnes qui comptent, à faire des choses que j'aime!

"Réseaux sociaux", point trop n'en faut!


J'ai l'impression que, de nos jours (attention ma p'tite dame, c'est la grand-mère qui somnole en moi qui va parler), il est au moins aussi important de passer de bons moments que de se prendre en photo pendant qu'on les vit afin de montrer au monde entier, via les réseaux sociaux, à quel point notre vie est au top. C'est ainsi qu'en errant sur Facebook, on se rend vite compte que la majeure partie des posts est constituée de selfies soigneusement préparés (parfois agrémentés de petites phrases hautement philosophiques), comme si on avait besoin du regard invisible des personnes derrière leur écran pour se sentir exister. Est-ce normal? Je ne pense pas.

Strange, right?
















Certains postent des photos avec leurs amis, leur famille, ou pour des occasions spéciales, tandis que d'autres dégainent leur smartphone (et sa fameuse fonction "selfie", que je viens de découvrir - eh oui, j'ai des kilomètres de retard) dix fois par jour pour nous permettre de les suivre partout pendant les temps forts de leur journée ("En route pour le travail!" - "Au travail!" - "Pause déjeuner!" - "Aux toilettes!") Je plaisante, mais parfois, ce n'est pas si loin de la vérité. Eh bien, plus le temps passe, plus cette mise en scène de soi et de sa vie, qui semble devenir "la norme" sur les réseaux sociaux, m'agace et me paraît malsaine.

Il y a aussi les personnes qui se sentent pousser des ailes parce qu'elles sont bien au chaud, planquées derrière un écran. C'est nettement plus facile de critiquer et de piailler en tapant sur un clavier qu'en s'exprimant clairement devant les personnes visées. Tellement plus ennuyeux, aussi. Et ça donne lieu à des conflits ridicules qui, hors réseaux sociaux, n'auraient jamais existé... Parfois, ça engendre des histoires d'amour aussi qui, par timidité, n'auraient peut-être pas pu naître. Donc, tout n'est pas négatif pour autant (mais n'oubliez pas de faire appel à Nev et Max le cas échéant, on ne sait jamais).

Personnellement, j'utilise ces réseaux - ou plutôt "ce" réseau, s'agissant exclusivement de Facebook dans mon cas - parce qu'il me permet de rester en contact avec des personnes que j'aime beaucoup et qui vivent à des heures de route de chez moi. J'échange des messages avec eux, je poste quelques photos/statuts de temps en temps, je "like" ce qui me fait sourire ou ce que je trouve intéressant et j'écris quelques commentaires ridicules sur les murs de mes proches pour les faire rire. Je compte bien continuer, mais en y passant nettement moins de temps et en y accordant moins d'attention, tant ce qu'on y trouve et ce qu'on cherche à y montrer me semble, en général, faussé et vide. Il y a de moins en moins de partages, il s'agit désormais plus d'une vitrine dans laquelle chacun essaie de s'afficher que d'autre chose, à mes yeux.

Monde réel, here I am!


C'est ainsi que la "digital detox" a fait son apparition sur ma liste de bonnes résolutions 2016. Ce ne sera pas brutal, il s'agit simplement de limiter mes visites sur Facebook (le seul réseau social sur lequel je suis inscrite, donc) à deux fois quelques minutes par semaine et de profiter davantage des gens en vrai, du monde réel et de ce qu'il a de beau à proposer (en plus, je vous assure qu'on est beaucoup plus beau aux yeux des gens qu'on aime que sur n'importe quel selfie).

Quand vous avez la chance d'être bien entourés, lâchez votre smartphone (les notifications attendront), profitez de la conversation, du sourire de vos proches, et du moment présent! Quand vous êtes seul, faites en sorte d'avoir d'autres alternatives que le net pour vous occuper l'esprit! La vie s'écoule pendant qu'on est scotché à un écran! La vie réelle et ses rencontres, ses soirées entre amis/en famille, ses promenades à pied ou à vélo en profitant des quelques rayons du soleil, ses discussions jusqu'aux petites heures, ses voyages, ses lectures, ses disques à écouter, ses sensations, ses moments de douceur, ses concerts et tout ce qu'elle a d'autre à offrir.

Et même si on ne se prend pas en photo à chacun de ses instants et si on n'en informe pas la planète entière, personne ne peut nous les enlever!



Des bonnes résolutions pour 2016?

A bientôt!

18 commentaires:

  1. Tout est vrai et ça donne à réfléchir! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Bien d'accord avec toi, je prone aussi la digital detox. Au moins une fois par semaine je passe une soiree sans smartphone, ipad, tele, etc. Oh my God, que ca fait du bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça : ça fait tellement de bien! ;-)
      Merci beaucoup pour ton commentaire.

      Supprimer
  3. Hello !

    J'adhère totalement à la digital detox'. La vie est courte et ne tient qu'à un fil. Il est donc important de savoir profiter des personnes qui nous entourent et dont on a la chance d'avoir près de nous, de profiter de chaque instant pour prendre soin de nous, pour évoluer personnellement sans forcément avoir recours aux réseaux sociaux qui peuvent être un bon moyen de communication et d'apprentissage aussi parfois.

    :)

    Savoir utiliser les nouvelles technologies à bon escient est nécessaire aujourd'hui si nous voulons avoir une vie équilibrée.

    xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour!
      C'est aussi comme ça que je vois les choses : la vie est trop courte pour être passée derrière un écran à traîner sur les réseaux sociaux, quels qu'ils soient. :-)
      Il faut savoir n'en retirer que le positif (il y en a aussi, c'est bien vrai :-)).
      Merci pour ton commentaire!

      Supprimer
  4. J'ai fait un gros OFF moi aussi. Juste 14 "amis" sur FB, adieu twitter, et je blogue tranquillou dans mon coin. Je fais mêmes quelques week end sans réseau et franchement ça fait du bien ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que nous sommes nombreux à ressentir l'envie de sortir un peu du monde virtuel tellement ça fait du bien, parfois! :-) "Weekend sans réseau", une idée à tester! :-)
      Merci pour ton commentaire.

      Supprimer
  5. Quand on n'a pas grandi avec toutes ces technologies, on peut peut-être plus en décrocher facilement. On peut très bien vivre sans en tout cas. Ton billet donne envie de t'imiter ! "Detox digital", j'adore l'expression !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du haut de mes 25 ans, j'ai échappé à toutes ces technologies quand j'étais enfant, c'est arrivé à l'adolescence et un peu plus tard ; ça doit être difficile pour les plus jeunes qui baignent dedans depuis qu'ils sont nés (ou presque ;-)), c'est certain. Mais ça fait tellement de bien de déconnecter de temps à autres! Merci beaucoup pour ton commentaire.

      Supprimer
  6. Je partage totalement ce point de vue. Je n'utilise que Facebook et Instagram depuis peu mais c'est bien assez! Cela peut vite devenir addictif. Il faut de temps en temps faire le ménage numérique et repenser son rapport au monde virtuel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord, il faut vraiment réussir à trouver un équilibre pour que les réseaux sociaux ne prennent pas une place exagérée comme c'est parfois le cas. Merci beaucoup pour ton commentaire! :-)

      Supprimer
  7. je suis bien d'accord avec ton article ! A l'époque où j'allais fréquemment sur Facebook, je ressortais de la session un peu déprimée, mal à l'aise aussi avec l'impression de m'introduire par effraction dans des vies qui n'étaient pas la mienne...Je suis bcp plus à l'aise avec Instagram, où je poste en anonyme, et où je peux partager les choses que j'aime avec des inconnus X)
    Je viens de découvrir ton blog et je le trouve super agréable ! Moi aussi je suis fan de Disney et de beauté naturelle alors plein de sujets qui m'intéressent :D Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà ressenti exactement la même chose en quittant Facebook... ça me rassure donc de lire ça! ;-)
      Merci beaucoup pour le compliment! Je pense que, vu nos goûts communs, on ne peut que s'entendre! :-) Bonne soirée!

      Supprimer
  8. Cela fait déjà pas mal de mois que je pratique la digitale detox volontaire. Je pense même que j'en suis à un peu plus d'un an.
    Mais je ferais une différence entre l'omni-utilisation des RS et la vraie digitale detox.

    D'ailleurs, ma bonne résolution c'est justement de partir "pour de vrai" en digitale detox pendant trois jours. Parce que si je vis assez bien sans les réseaux sociaux j'ai du mal à me déconnecter de mes smartphones/tablettes/ordi . Et ça, sans que je ne sache vraiment bien pourquoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es mon modèle! ;-) Sérieusement, une totale digitale detox, c'est encore un cran au-dessus de ce que je propose et je suis persuadée que ça me ferait du bien aussi... A tester!

      Supprimer
  9. Ton article est une bonne prise de conscience ! je me rend compte que je suis devenue accro a internet et aux réseaux sociaux, et un peu a cause du blog. Je veux tellement être tout le temps à fond, que je poste sur mes réseaux sociaux une fois par jour (instagram, twitter, facebook), je réponds régulièrement aux commentaires, je commente les autres blogs, et puis au final je ne fais que ca de ma soirée parce que c’est devenu une réelle passion (une drogue?). Même si je ne peux pas me passer de tout ca, je pense que je peux diminuer. reduire mon temps passe sur instagram a regarder les photos des autres comptes, regarder moins de vidéos sur youtube, et être plus efficace quand j'écris un article (ne pas aller d'une page a une autre et me laisser déconcentrer par exemple). Je pense que ca ne sera pas facile mais ca me permettra de souffler :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire! C'est sûr que passer de "tout" à "rien" d'un seul coup, c'est très difficile ; mais déjà réduire un peu le temps passé sur le net, ça ne peut faire que du bien je pense! :-) Tu me donneras ton avis si tu testes!

      Supprimer